Vous êtes ici : Accueil > VIE COMMUNALE > VACCINATION COVID 19
Publié : 26 mars

VACCINATION COVID 19

 

Dans le cadre de l’accélération de la campagne de vaccination contre la COVID19, plus de 12 000 créneaux de rendez-vous pour une première injection sont proposés d’ici fin avril aux personnes âgées de plus de 7O ans, en complément des personnes déjà éligibles à la vaccination.

 

 Vous pouvez prendre rendez-vous :

 

 

Les gestes barrières restent efficaces pour lutter contre l’épidémie. ll est donc nécessaire de continuer à les respecter.

 

ll est rappelé que ces rendez-vous sont à destination des publics prioritaires suivants :

 

  • les personnes âgées de plus de 70 ans ;
  • les personnes âgées de plus de 50 ans présentant au moins un facteur aggravant et disposant d’une ordonnance médicale pour se faire vacciner prioritairement : pathologies cardio-vasculaires (hypertension artérielle compliquée, antécédent d’accident vasculaire cérébral, antécédent de chirurgie cardiaque, insuffisance cardiaque, antécédents de coronaropathie) ; diabète de types 1et 2 ; pathologies respiratoires chroniques susceptibles de décompenser lors d’une infection virale (broncho pneumopathie obstructive, insuffisance respiratoire, asthme sévère, fibrose pulmonaire, syndrome d’apnées du sommeil, mucoviscidose) ; insuffisance rénale chronique, obésité avec indice de masse corporelle >30 ; cancer ou hémopathie maligne ; maladies hépatiques chroniques (en particulier la cirrhose) ; immunodépression congénitale ou acquise ; syndrome drépanocytaire maJeur ou antécédent de splénectomie ; pathologies neurologiques (maladies du motoneurone, myasthénie grave, sclérose en plaques, maladie de Parkinson, paralysie cérébrale, quadriplégie ou hémiplégie, tumeur maligne primitive cérébrale, maladie cérébelleuse progressive) ; troubles psychiatriques ;
  • les personnes ayant une pathologie qui les expose à un très haut risque face à la Covid19, quel que soit leur âge et disposant d’une ordonnance médicale pour se faire vacciner prioritairement : patients atteints de cancer et de maladies hématologiques malignes en cours de traitement par chimiothérapie ; patients atteints de maladies rénales chroniques sévères, dont patients dialysés ; patients transplantés d’organes solides ; patients transplantés par allogreffe de cellules souches hématopoiétiques ; patients atteints de poly-pathologies chroniques avec au moins deux insuffisances d’organes chroniques ; patients atteints de maladies rares et particulièrement à risque en cas d’infection selon la liste établie avec les FSMR ; patients atteints de trisomie 21.